Archives du blog

Désignation des candidats socialistes aux législatives dans le Morbihan.

Depuis lundi soir, minuit, les candidatures aux législatives sont validées, en morbihan comme ailleurs. Toutefois, un cas particulier tout de même avec la circonscription de Ploërmel qui sera réservée à notre partenaire politique, à savoir Europe Ecologie-Les Verts. Deux autres circonscriptions vont être réservées à des candidatures féminines : celle de Vannes, et celle d’Auray.

Ces choix ne se sont pas fait sans peine, et sans mécontenter certains, et cela est normal lorsque sa candidature est impossible parce que circonscription réservée aux verts, ou réservée féminine si vous êtes un homme. Pour autant, peut on renier les valeurs que l’on défend ? Est-ce que pour certains la parité c’est bien, mais chez les autres ? Nous nous devons d’être un peu logique, et appliquer ce que nous prêchons, comme le non cumul des mandats d’ailleurs.

Certains envisagent peut être la dissidence, vexés de ne pouvoir se présenter. Cela serait quoi qu’il en soit contre productif, et assurait la défaite à tous. Bref, responsabilité et honnêteté doivent être notre combat.

Je me réjouis de voir sur la circonscription de Vannes, Claude Jahier se porter candidate en offrant à Simon Uzenat la suppléance. Voilà une intégration de la jeunesse dans le dispositif électoral. Sur la 2e circonscription, c’est Nathalie Le Magueresse qui se portera candidate, et portera les couleurs du Parti Socialiste. A Lorient, Gwendal Rouillard, député sortant, sera le candidat. Il est je le crois le plus en capacité de l’emporter à Lorient aujourd’hui.

Enfin, sur la 6e circonscription, le suspens est plus intense puisque deux « tickets » se confrontent : Philippe Noguès, avec Anne Troalen ; et Robert Hénault, avec Céline Goaper-Bilien. Le ticket que je soutiens ne fait pas de mystère, ayant annoncé sur ce même blog mon soutien à Philippe Noguès, pour son projet, ses compétences, sa capacité de rassemblement, et sa stratégie de présence sur l’ensemble du territoire de la circonscription (le candidat dans le sud de la circonscription, la suppléante dans le nord). Il est vrai que je n’adhère pas à la stratégie qui consiste à se concentrer sur une zone où certes l’électorat est plus nombreux, mais aussi plus hostile, puisque votant plus à droite.

Quoi qu’il en soit, rendez vous le 1er décembre pour connaître les candidat(e)s socialistes sur nos circonscriptions, pour ce qui est de la candidature écologiste sur la 4e circonscription, c’est à EE-LV de l’annoncer.

 

Publicités

Manuel Valls, 3e au baromètre Opinionway

Communiqué de presse de Luc CARVOUNAS, porte-parole de Manuel Valls
Manuel Valls, candidat déclaré aux Primaires, est la personnalité politique du PS qui arrive en 3e position d’opinions favorables,
avec 40% (4 points de plus) derrière Martine Aubry et François Hollande, dans le dernier sondage OpinionWay, à paraître demain dans Métro.
Quelques jours seulement après avoir repris sa marche dans la campagne des Primaires, ce bon résultat est le signe qu’il existe bel et bien un véritable intérêt de la part des Français pour l’offre politique portée par Manuel Valls, pour une Gauche républicaine, moderne et populaire.Depuis des mois et des mois, sillonnant la France pour partager son livre programme « Pouvoir », et dernièrement pour son livre « Sécurité, la gauche peut tout changer », Manuel Valls mesurel’urgence sociale de notre société et l’attente de nos concitoyens pour le changement en 2012.Il est jugé incontestablement comme le plus crédible à gauche en matière de lutte contre l’insécurité et pour porter les valeurs de la République et de laïcité.

Les Primaires seront un débat démocratique de premier plan où rien n’est joué par avance. Soutien à la candidature de Manuel Valls, Luc Carvounas retrouve chez ses collègues élus le même élan exprimé par le résultat de ce sondage. Ils sont déjà très nombreux, élus et responsables socialistes, à vouloir le changement pour 2012.

Manuel Valls, par sa détermination, son énergie et son expérience incarne ce changement.

Luc Carvounas – Premier secrétaire du PS94, Vice président du Conseil général du Val-de-Marne et porte parole de la candidature Manuel Valls aux élections Primaires.

Quelle est mon analyse de ce résultat ?

Et bien de manière assez simple, je me réjoui de voir que les mois passant, la personnalité de Manuel Valls, et ses idées, sont aujourd’hui aussi apprécié des potentiels électeurs. Cela est bien la preuve que lorsque l’on « parle vrai », comme le disait Ségolène en 2007,  que lorsqu’on dit la vérité sur ce qui se passe, et qu’on veut être crédible, et bien on peut convaincre les français. Bien sur, les opinions favorables ne se transforme pas automatiquement en votes, mais c’est une première étape.

Rappelons nous les cas précédents, d’outsider devenus vainqueur de la primaire de leur camp. Ségolène Royal en 2006, qui parti des abysses des sondages, a remporté les primaires de l’époque. Et  puis, aux Etats Unis, Barack Obama parti bon perdant face à la candidature d’Hillary Clinton, a fini par la dépasser, et être élu à la primaire (puis à la présidentielle américaine).

Rien n’est donc gagné, mais rien n’est perdu non plus.