Archives de Catégorie: Brèves

Lancement des campagnes sur la 6e circonscription du Morbihan

Vous le savez la campagne présidentielle est clairement engagée, et cela bien que Nicolas Sarkozy, président sortant, n’ait pas encore fait le jour sur ses intentions, même si cela ne fait aucun doute : il sera candidat.

Alors que François Hollande vient aujourd’hui de déclarer son programme présidentiel pour 2012, localement, la campagne va se lancer. Ainsi, sur la 6e circonscription du Morbihan, Philippe Noguès, candidat aux législatives, et sa suppléante, Anne Troalen, vous invite à ce lancement des campagnes présidentielles et législatives de 2012.

Militants, sympathisants, et vous tous qui n’acceptez plus cette droite antisociale qui nous gouverne depuis 5 ans, je vous invite à venir en masse, samedi 28, à 11 H , salle de la Charpenterie à Inzinzac-Lochrist, pour dire votre volonté d’un autre avenir.

Cet élan, cette dynamique, nous allons, par notre enthousiasme et notre présence massive, dès ce premier rendez-vous, en faire la démonstration. Nous voulons le changement, nous le voulons maintenant !

Venez nombreux, militants …ou pas ! N’hésitez pas à inviter autour de vous tous ceux qui veulent faire bouger les lignes ! Toutes les forces seront les bienvenues.

Pour retrouver le projet de François Hollande, cliquez-ici.

Publicités

Un début d’année 2012 entre fausses polémiques, et attaques

Il ne vous aura pas échappé que ce début d’année 2012 (12 jours seulement !) a déjà été mouvementé ! Cela a commencé avec le détournement de propos de François Hollande par la droite, et sa cellule riposte, qui s’est dit faire un bon coup en tapant sur le candidat socialiste, et en exigeant comme l’a fait Nadine Morano des excuses de sa part. Mais non seulement François Hollande n’a pas commis de faute, et n’a pas a s’excuser, mais je demande à l’UMP, à Nadine Morano, et tous les ministres qui se sont précipités injustement sur notre candidat, de s’excuser. Ce comportement a été lamentable, et indigne d’une campagne présidentielle.

Ensuite, nouvelle pseudo polémique, inventée par les journalistes, et propulsés par l’UMP, le gouvernement, et même le président ! C’est à propos du quotient familial. Alors remettons les choses au clair :

Voici, ce qu’à dit Manuel Valls : « François Hollande proposera de remplacer le quotient familial en gardant le principe du quotient, c’est-à-dire une diminution d’impôt pour les familles, mais il faut le généraliser, le rendre plus juste, en utilisant un système de crédit d’impôt identique pour toutes les familles« . François Hollande reprendra le soir en expliquant qu’il modulerait le quotient familial, et non le supprimer comme les journalistes et la droite n’ont eu de cesse de faire comprendre toute la journée.

La droite, l’UMP a donc cherché, avec plutôt de succès semble-t-il, a manipuler les français, les journalistes pour leur faire croire n’importe quoi sur le projet de François Hollande. C’est de la désinformation à laquelle nous avons assistée, et cela laisse destiner du climat de la campagne vers laquelle nous nous dirigeons.

Le summum a été atteint ces derniers jours, avec les propos scandaleux de Mr Accoyer, qui a comparé la possible victoire de la gauche en avril, mai, et juin prochains aux conséquences d’une guerre. C’est purement scandaleux !  Tellement, que même le président de la République a reconnu qu’il ne soutenait pas Accoyer aujourd’hui. Ces propos sont indignes d’un président de l’assemblée nationale. Où est la neutralité !? Où est le respect de l’opposition !? Où est le respect des choix des français !?

On ne peut accepter de tels propos, et je suis de ceux qui réclame la démission de monsieur Accoyer, qui a dépassé les bornes, et est désormais indigne du poste qui est le sien !

Cette campagne ne doit pas prendre ce sentier là, et je fais confiance à François Hollande, et son équipe pour lever le niveau du débat, mais j’attends aussi d’eux une vraie pédagogie vis à vis des français, pour les convaincre de ne pas voter FN au premier tour, mais bien pour  François Hollande.

Le changement, c’est maintenant ! – François Hollande 2012

Compte rendu de 2011 sur ce blog, by WordPress.com

Les lutins statisticiens chez WordPress.com ont préparé un rapport annuel 2011 pour ce blogue.

Voici un extrait:

Un cable car à San Francisco contient 60 personnes. Ce blog a été visité environ 2 500 fois en 2011. Si c’était un cable car, il aurait fallu à peu près 42 voyages pour transporter autant de personnes.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Bonne année

En ce 30 décembre, et parce que je ne pourrais être présent demain soir pour le faire, je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année 2012, pleine de rendez-vous majeurs, en politique bien sur, mais également dans vos vies professionnelles et personnelles.

2012 sera, politiquement, une année charnière, pleine d’enjeux, qui mobiliseront, j’en suis sur, les français, pour la présidentielle, et pour les législatives qui suivront, afin de faire gagner François Hollande, et la Gauche, et ainsi mettre fin à ces cinq années de présidence de Nicolas Sarkozy qui ont été un désastre pour le pays. Il est temps de voir le CHANGEMENT !

Bonne fin d’année, et à l’année prochaine !

Désignation des candidats socialistes aux législatives dans le Morbihan.

Depuis lundi soir, minuit, les candidatures aux législatives sont validées, en morbihan comme ailleurs. Toutefois, un cas particulier tout de même avec la circonscription de Ploërmel qui sera réservée à notre partenaire politique, à savoir Europe Ecologie-Les Verts. Deux autres circonscriptions vont être réservées à des candidatures féminines : celle de Vannes, et celle d’Auray.

Ces choix ne se sont pas fait sans peine, et sans mécontenter certains, et cela est normal lorsque sa candidature est impossible parce que circonscription réservée aux verts, ou réservée féminine si vous êtes un homme. Pour autant, peut on renier les valeurs que l’on défend ? Est-ce que pour certains la parité c’est bien, mais chez les autres ? Nous nous devons d’être un peu logique, et appliquer ce que nous prêchons, comme le non cumul des mandats d’ailleurs.

Certains envisagent peut être la dissidence, vexés de ne pouvoir se présenter. Cela serait quoi qu’il en soit contre productif, et assurait la défaite à tous. Bref, responsabilité et honnêteté doivent être notre combat.

Je me réjouis de voir sur la circonscription de Vannes, Claude Jahier se porter candidate en offrant à Simon Uzenat la suppléance. Voilà une intégration de la jeunesse dans le dispositif électoral. Sur la 2e circonscription, c’est Nathalie Le Magueresse qui se portera candidate, et portera les couleurs du Parti Socialiste. A Lorient, Gwendal Rouillard, député sortant, sera le candidat. Il est je le crois le plus en capacité de l’emporter à Lorient aujourd’hui.

Enfin, sur la 6e circonscription, le suspens est plus intense puisque deux « tickets » se confrontent : Philippe Noguès, avec Anne Troalen ; et Robert Hénault, avec Céline Goaper-Bilien. Le ticket que je soutiens ne fait pas de mystère, ayant annoncé sur ce même blog mon soutien à Philippe Noguès, pour son projet, ses compétences, sa capacité de rassemblement, et sa stratégie de présence sur l’ensemble du territoire de la circonscription (le candidat dans le sud de la circonscription, la suppléante dans le nord). Il est vrai que je n’adhère pas à la stratégie qui consiste à se concentrer sur une zone où certes l’électorat est plus nombreux, mais aussi plus hostile, puisque votant plus à droite.

Quoi qu’il en soit, rendez vous le 1er décembre pour connaître les candidat(e)s socialistes sur nos circonscriptions, pour ce qui est de la candidature écologiste sur la 4e circonscription, c’est à EE-LV de l’annoncer.

 

Lancement de l’équipe de Campagne de François Hollande

Et puis je vous invite à réécouter Manuel Valls, sur RTL, à propos du sujet de l’EPR de Flamanville.

Législatives, renouvellement nécessaire

Au lendemain des primaires, véritable succès pour le Parti Socialiste et la gauche, nous devons poursuivre cet élan démocratique, cet élan politique à travers la préparation des législatives, et la désignation des candidats sur les différentes circonscriptions du pays. Nous devons offrir, comme le défendent François Hollande, notre candidat, Martine Aubry, notre Première Secrétaire, et bien d’autres « ténors » du PS, le renouvellement.

Comme le dit Zohra Bitan, porte-parole de Manuel Valls durant les primaires, et conseillère municipale tête de liste de l’opposition à Thiais, « Le Parti socialiste a rendez-vous avec l’histoire : celle de ses pratiques, celle du changement des femmes et des hommes qui en auront le pouvoir de mettre en oeuvre nos idées, et la gouvernance de notre pays. Nous devons tous nous rassembler autour de ces objectifs animés par notre énergie, notre détermination à vouloir le changement« .

C’est pour cette raison, dans cet objectif, que localement, sur la 6e circonscription du Morbihan, je soutiens la candidature de Philippe Noguès, maire adjoint d’Inzinzac-Lochrist. Il représente un engagement politique particulier, qui se veut être proche de ses concitoyens, cherchant par la pédagogie, dans son rôle d’adjoint, a donner toute sa part à la population dans les discussions sur les choix communaux. C’est un homme à l’écoute, novateur, doté d’une énergie considérable pour mener les combats politiques qui sont les siens. Je sais qu’il est en capacité de rassembler largement les socialistes de la 6e circonscription, et même au delà des seuls socialistes. Il peut, j’en suis persuadé, l’emporter face au candidat de la droite, quel qu’il soit. Sa candidature n’est pas une improvisation. C’est l’aboutissement d’une longue réflexion de sa part, mené avec sa section, Jean Pierre Bageot (candidat aux deux dernières législatives), avec l’ancien député socialiste de la circonscription. C’est aussi une réflexion menée à l’échelle de la circonscription, en rencontrant nos camarades d’autres sections.

C’est ainsi avec Anne Troalen, conseillère régionale de Gourin, qu’il se porte candidat à l’investiture du parti socialiste.

Je vous propose de lire, ci dessous, sa déclaration de candidature, qui j’en suis sûr vous convaincra qu’il est le bon candidat pour les législatives prochaines.

Refaire basculer à gauche la 6ème circonscription !

Les primaires citoyennes ont été un immense succès. Grâce à elles, beaucoup de Français ont retrouvé le gout de la politique. Nous y avons gagné un candidat et une dynamique qui pourrait, si nous savons l’entretenir, nous conduire à la victoire en 2012. François Hollande est aujourd’hui en situation favorable pour devenir le prochain président de la république.

Il aura ensuite besoin d’une majorité parlementaire forte pour redresser la France, rétablir la justice sociale et rassembler les Français autour des principes républicains. Les militants socialistes vont, pour cela, désigner le 01 décembre prochain ceux qui auront l’honneur de les représenter aux élections législatives de juin 2012.

J’ai décidé, en toute conscience, en mesurant parfaitement la responsabilité qui sera la mienne, de m’investir à fond dans ce nouveau combat et donc de solliciter les suffrages de mes camarades. J’ai la ferme volonté de contribuer à faire élire François Hollande comme président de la république et aussi celle de refaire basculer à gauche la 6ème circonscription qui a été, il n’y a pas si longtemps, celle de Jean Giovannelli.

Cadre commercial et délégué syndical dans une multinationale, j’ai accompli toute ma carrière professionnelle dans le privé. Engagé tardivement en politique, je suis, à 56 ans, peut-être paradoxalement, le symbole des nouveaux visages souhaités par les Français. Secrétaire de la section PS d’Inzinzac-Lochrist, j’ai œuvré à rassembler les militants socialistes en organisant régulièrement des rencontres à thèmes dépassant largement le cadre de la commune, et en m’efforçant d’y accomplir un travail de clarification du discours politique. Maire-adjoint chargé de la communication et de la citoyenneté, j’ai toujours eu le souci d’aller à la rencontre des habitants pour améliorer en permanence le rapport élus-citoyens.

Cette aventure, nous allons la vivre à deux, puisque j’ai la chance d’avoir à mes côtés Anne Troalen, conseillère régionale de Bretagne, basée à Gourin ou elle est également trésorière de la section PS, qui continue aussi parallèlement à travailler à mi-temps, et qui a accepté de devenir ma suppléante.

A nous deux nous formons une équipe solide et motivée, qui couvrira parfaitement la circonscription. Nous mènerons une campagne dynamique, offensive et rassembleuse qui prendra en compte l’ensemble des territoires et leur diversité.

Pour nous la politique est affaire de passion et de convictions. Nous voulons, si nos camarades nous accordent leur confiance, proposer aux électeurs de la 6ème circonscription un projet innovant aussi bien dans les propositions que nous serons amenés à formuler que dans les formes d’action politique que nous souhaitons promouvoir. Volonté, envie, enthousiasme, mais aussi écoute, travail, réalisme…et l’ambition d’agir en pleine lumière, en pleine transparence !

Rendez-vous sur le blog de Philippe Noguès.

François Hollande, candidat du PS et du PRG

C’est officiel. Il y a une semaine, François Hollande remportait la primaire, avec une confortable avance sur sa concurrente, Martine Aubry, permettant d’éviter toute critique sur le score, et lui offrant une forte légitimité, compte tenus des presque trois millions de personnes étant venus voter ce dimanche 16 octobre.

François Hollande entouré de Harlem Désir, Manuel Valls, Ségolène Royal, Martine Aubry, Laurianne Deniaud et Laurent Fabius le 16 octobre 2011 au siège du PS à Paris / AFP / Thomas Samson

Aujourd’hui, à Paris, a eu lieu l’investiture officielle de François Hollande, en présence des cinq autres anciens candidats, venus pour apporter leurs soutiens au candidat désormais officiel. C’est dans une ambiance de folie que le député de Corrèze a pris la parole, après Martine, Jean-Michel, Manuel, Arnaud, et Ségolène, pendant plus d’une heure pour détailler ses positions, répondre aux premières attaques stériles de l’UMP, qui a choisi de se positionner dans la critique plutôt que dans la proposition. C’est d’ailleurs, un choix paradoxal quand on se rappelle que c’était la critique qu’ils portaient contre le PS en 2007 …

Aujourd’hui, nous entrons dans une nouvelle phase, celle de la préparation des présidentielles, et des législatives localement. Ensemble, rassemblés, nous allons tout faire pour gagner les deux tours, gagner l’Elysée, gagner la majorité parlementaire (déjà bien entamée avec la victoire au Sénat), et mettre ainsi fin à 5 années de Sarkozysme, et 10 de domination de la droite.

Cap vers 2012, l’énergie du changement au service de François Hollande, et de la gauche !

Elections sénatoriales : Victoire de la Gauche

C’est officiel, le Sénat bascule à Gauche.

Très prochainement, c’est Jean Pierre Bel qui devrait devenir le prochain président de la Haute Assemblée. C’est historique ! Pour la première fois sous la Ve République, cette chambre, si particulière, va connaitre l’alternance. C’est un formidable signe pour la Gauche, mais c’est, je le crois, encore le fort rejet de la politique de Nicolas Sakozy qui a pu permettre la victoire. Désormais c’est à la gauche, et au Parti Socialiste tout particulièrement, de faire ses preuves, et surtout de convaincre les Français de réaliser, en 2012, un vote d’adhésion aux valeurs, et au projet du (ou de la) candidat(e) du PS, plutôt qu’un vote de rejet contre Nicolas Sarkozy, comme ce fut beaucoup le cas en 2007.

Désormais, le PS doit transformer l’essai marqué lors de ces sénatoriales, avec des primaires qui doivent être réussies, puis avec une victoire lors des scrutins de 2012 : présidentielles, et législatives.
Je tiens à saluer, parmi d’autres, les élections d’Odette HERVIAUX (56), sénatrice sortante réélue dès le 1er tour ; de Joel LABBÉ , membre d’Europe-Ecologie Les Verts (56) ; de Michel LE SCOUARNEC, membre du Parti communiste francais (56), qui à eux trois formaient une liste d’union de la gauche dans le Morbihan, qui a permis à la gauche de remporter les trois sièges.

Je salue également les élections de Luc CARVOUNAS (94), 1er adjoint d’Alfortville, Directeur de campagne de Manuel Valls ; et de Philippe ESNOL (78), Maire de Conflans Sainte Honorine, membre du conseil politique de M. Valls.

Manuel Valls réalise une formidable progression dans l’opinion !

Communiqué de presse d’Ali SOUMARE, Zohra BITAN, et Thomas CHADOEUF porte-parole de Manuel VALLS

Logo_MV2012

La dernière vague Ipsos/Le point, réalisée au lendemain du premier grand débat des primaires sur France 2, révèle pour le candidat de la gauche moderne et populaire de nombreux enseignements.

D’abord, il gagne 11 places dans le classement général en passant du 22e au 11e rang.

Devant lui : François Hollande, Christine Lagarde, Bertrand Delanoë, Rama Yade, Alain Juppé, Jean-Louis Borloo, Martine Aubry, Jacques Lang, Frédéric Mitterrand, François Bayrou. Le Député-maire d’Evry s’installe donc, désormais, comme une personnalité politique de premier plan. Une lecture attentive des personnes qui le devancent démontre que, toutes sont – à l’exception notable de Bertrand Delanoë, néanmoins Maire de Paris et de Frédéric Mitterrand qui, lui, jouit d’une popularité télévisée et d’un nom connu de tous les Français – d’anciens leaders de parti politique, d’anciens ministres de premier plan ou d’anciens Candidats à la magistrature suprême…

C’est donc un véritable tour de force, dans ces conditions, que de se hisser aux portes de ce « Top TEN » des personnalités politiques les plus appréciées des Français.

Ensuite, cette très forte progression est d’autant plus nette parmi les sympathisants du PS : + 5 points, quand il progresse de 4 points au général. Cela signifie notamment que la gauche qu’il incarne – moderne, exigence de vérité, populaire – est désirée et attendue par l’électorat des primaires.

Enfin, cette progression ne devrait pas s’interrompre puisque le Député de l’Essonne dispose encore à ce stade d’un très confortable réservoir de Français à convaincre (36% de NSP) soit de 2 à 4 fois plus que les personnalités qui sont devant lui.

A l’heure où le débat du 15 septembre sur France Télévisions a rassemblé plus de 5 millions de Français, cette percée très nette doit être surveillée, car le bouillonnant maire d’Evry, pourrait créer une surprise…